L'église de Saint-Michel en l'Herm :

Au centre ville, à deux pas de l’Abbaye, un ancien édifice, consacré au XI° s à Sainte-Hélène, s’élevait à cet endroit..

facade (1) tm facade (2) tm facade (3) tm
 
Mais, au XIX° s, suite à des lézardes qui le rendaient dangereux ainsi qu’à un accroissement important de la population (la ville compte, en 1866, 3 222 habitants), l’évêque de Luçon, Mgr Collet, décide de le faire démolir et de le remplacer par une église neuve.

De style néo-gothique, elle est achevée en deux ans par l’architecte Léon Ballereau et consacrée par le nouvel évêque, Mgr Catteau, le 23 août 1899.

Les vitraux

Les vitraux ont été réalisés entre 1898 et 1900 par Maurice Dragant, peintre-verrier à Bordeaux.

La verrière centrale représente, en haut, St Michel terrassant les forces du mal, en bas, il apparaît à Ste Jeanne d’Arc à Donrémy.

 
vitraux (1) tm vitraux (2) tm vitraux (3) tm
 
A droite, c’est Ste Hélène qui est représentée. D’après la légende, elle serait venue visiter son fils Lucius, exilé chez les Pictons et fondateur de la ville de Luçon.

La partie supérieure la montre lors de la découverte de la Vraie Croix à Jérusalem, en bas elle est représentée avec la couronne d’épines, celle qui a été rapportée à Paris par St Louis pour être déposée dans la Sainte Chapelle.

D’autres beaux vitraux latéraux retiennent aussi notre attention : l’Annonciation faite à Marie par l’Archange Gabriel, ou Saint-Hilaire, évangélisateur des Pictons, créateur des abbayes de la région, qui guérit un enfant mordu par une vipère.

La nef et le mobilier de l'église

L'église possède trois belles et vastes nefs et abrite plusieurs vestiges de l’ancienne abbaye.

 
interieur (2) tm interieur (1) tm interieur tm

Le maître-autel en marbre polychrome, classé Monument historique en 1965, provient de l’ancienne abbaye. Ses couleurs allient le blanc, le rouge et le noir avec bonheur. Aux quatre angles, une tête d’angelot nous observe.

Dans le médaillon du centre, d’un côté, Saint Michel terrasse le dragon, de l’autre il tient une balance.

 
autel tm autel (1) tm
 
La tradition veut qu’il soit l’œuvre de François Leduc, dit "Toscane", qui avait dirigé les travaux de réparation et de reconstruction de l’abbaye à la fin du XVII° s. Il a rejoint l’église à la laïcisation de l’Abbaye lors de la suppression des congrégations religieuses.

Deux beaux tableaux proviennent de l’ancienne église : une copie de la Descente de Croix de Rubens, et celle de Saint-Michel t