Pour vous le procurer, voici la procédure :--> Commande

Nos voyages en Chine... en librairie

voyage en chineL'auteure (présentation de l'éditeur) :

Marie-France, longtemps professeure de lettres, a enseigné en Collège et à la faculté de Médecine de Bobigny, où elle a préparé les candidats aux concours paramédicaux.

Active et curieuse, tout ou presque l’intéresse ! Elle aime, avant tout, les voyages.

Qu’ils les emmènent, avec son mari, Michel, dans des contrées lointaines ou de courtes randonnées, pourvu qu'ils nourrissent ensuite leurs souvenirs.

Mais elle adore, aussi, la lecture, les enfants de la famille, petites filles, neveux et nièces et en vrac, la photo, le sport, les rencontres avec les amis, un peu de bricolage...

Pour en garder les traces de leurs pérégrinations, ils ont créé un site Internet. Michel en est le metteur en scène, Marie-France la rédactrice, ce qui leur permet de faire partager leurs passions à tous leurs visiteurs.

Voyage en Chine

Des Montagnes sacrées aux rivages de l'Empire du Milieu

Le Thème du livre :

Lors de deux voyages, en 2005 et 2006, Michel et Marie-France ont visité trois provinces du cœur de la Chine.

Le Hubei, dont les pentes des Monts Wudang, émaillées de temples taoïstes, sont visitées par des millions de pèlerins depuis le XIIIe siècle. Le Shanxi, berceau de la civilisation Han et les Montagnes Mian, bouddhistes, la vallée de Shuitao et ses cascades, la ville de Pingyao, premier grand centre bancaire chinois. Enfin le Shandong et le Mont Taishan sous une tempête de neige, Qufu, la ville de Confucius, Jinan, la « Cité des sources » et un port pittoresque de la côte, Qingdao.

Entre légendes anciennes et modernité des grandes villes, ils nous content, sans cacher de drôles d’aventures dans la Chine profonde, la beauté des sites, le charme des voyages en train de nuit, la cuisine traditionnelle, les balades en vélo-taxi, les échanges avec des gens chaleureux et curieux.

En annexe, d’incontournables références culturelles et, tout au long des pages, d'impressionnantes photos en noir et blanc de Michel.

Un court extrait :

Profitant du beau temps, nous faisons une balade en vélo-taxi. C’est une petite dame aux beaux mollets qui nous prend alors en charge. Notre gentille conductrice nous amène par derrière la forteresse, dans de pittoresque ruelles, où s’active tout un peuple autour d’échoppes diverses : marchés, bazars, comestibles, cantines de plein air. Sur des chaises, des gens jouent aux cartes, aux dés, au mah-jong ou nous regardent passer.

Nous sommes, ici, loin de la grande ville. On a même l’impression de faire un bond dans le passé, loin de la modernité des capitales. La « foule asiatique » grouille tranquillement, avec nonchalance, sans aucune hâte. Nous sommes doublés de tous côtés par des vélos et des mobylettes, des charrettes surchargées attendent leur conducteur, arrêté pour se désaltérer ou négocier son chargement. Le temps s’écoule doucement, sous nos yeux ravis.

info

Quelques petites questions à l’auteur :

Quelle a été, lors de vos voyages en Chine, votre ville préférée ?

Je suis très bon public : pour des raisons diverses, j’aime les différents lieux où je passe. Qingdao, au bord de la Mer Jaune est une station balnéaire très agréable. Les montagnes sacrées du Wudangshan ou du Taishan offrent des paysages à couper le souffle. Qufu, la ville de Confucius, baigne dans le clame et la sérénité.

Quant à Pékin, comment dire le choc des civilisations qu’on y ressent, entre la fréquentation de jeunes ultra branchés de la Place TianAnMen, téléphone portable au bout des doigts, et les vénérables jardins du temple du Ciel où d’autres Pékinois de tous âges se livrent calmement aux jeux de compagnie, aux activités sportives, au repos ou à la méditation ?

Mais c’est Pingyao qui m’a séduite par son côté hors du temps. S’y balader en vélo-taxi dans les ruelles quand on sort d’un tribunal du VI° siècle où l’on a touché les instruments de « torture chinoise » vaut son pesant d’or ! On y passe par de nombreuses maisons patriciennes anciennes à cour carrée, réhabilitées comme celle d’Epouses et concubines, on circule dans les couloirs du Yamen, on fait ses emplettes dans un « marché aux puces » presque historique. C’est le dépaysement total !

Quel est votre plus fort souvenir de ces voyages ?

Notre passage sur le Mont Taishan dans la tempête soudaine de neige et de glace, alors que dans la plaine, le temps était resté doux et calme. On aurait dit que la Montagne s’était mise en colère lors de la célébration des 2000 ans de la Déesse. Pourquoi ? Ce paysage, devenu blanc et fantomatique en quelques dizaines de minutes et les sons assourdis des gongs des temples ont créé des moments d’une intensité étonnante !

Comment se procurer les ouvrages du Manuscrit :

On peut les acquérir sous deux formes. Ils sont, en effet, vendus directement chez l'éditeur en format livre et en format électronique. Pour les recevoir chez soi, il faut acquitter des frais d'envois qui n'existent pas si on va les chercher directement Rue des Petits champs, à Paris.

ISBN : 2-7481-7998-6. ISBN 13 : 9782748179989 201 pages.

Pour vous les procurer, voici la procédure :--> Commande

Autres ouvrages :

Dans la collection « Pour réussir les concours paramédicaux »

Aux éditions Médecine-Sciences Flammarion, elle a publié plusieurs livres techniques sur les épreuves de Français et de culture générale dans les concours paramédicaux. (épreuve de culture générale - ISBN 2-257-10978-3 ; le JVA : résumé de texte pour le Jury de validation des acquis - ISBN 2-257-10961-9 ; Entrée en IFSI-ISBN 2-257-12963-6).